Agriculture intelligente face au climat

Niveau d'echelle :

Synonyme(s) : AIC

Equivalents étrangers : climate-smart agriculture (en); la agricultura climáticamente inteligente (es)

Définition :

L’agriculture intelligente face au climat (AIC) est une approche intégrée de l’agriculture compatible avec les changements climatiques (hausse des températures moyennes, événements extrêmes plus fréquents…). Les objectifs de l’AIC sont de favoriser l’adaptation et l’atténuation face à ces dérèglements tout en garantissant la sécurité alimentaire mondiale.

Dans un contexte de changement climatique, les capacités d’approvisionnement en denrées alimentaires sont perturbées et vulnérables. Il est question premièrement d’accroître de manière durable la productivité agricole. L’idée est d’adapter les systèmes de production pour réduire leur sensibilité face aux risques à court terme, tout en améliorant leur résilience pour faire face aux perturbations à long terme. Concomitamment, il est question d’atténuer le changement climatique. Pour ce faire, l’AIC induit une réduction d’émission de gaz à effet de serre et la séquestration de carbone dans le sol et la biomasse.

Pour répondre à ces objectifs, l’AIC doit être réfléchie à deux échelles en valorisant les potentialités écologiques, économiques et sociales des territoires. Une approche locale va permettre d’apporter des solutions techniques et scientifiques aux systèmes de production. Le développement de l’agroforesterie, la gestion des sols et des puits de carbone sont autant de solutions techniques d’atténuation. Des pratiques agroécologiques, comme la diversification des cultures et l’agriculture de conservation des sols, sont des voies d’adaptation, limitant l’érosion et maximisant le recours aux services écosystémiques. On peut également promouvoir la sélection de variétés tolérant ou esquivant des stress hydriques plus fréquents. D’un point de vue global, il est fondamental d’adopter une approche écosystémique : une coordination intersectorielle à l’échelle du territoire est nécessaire pour favoriser une gestion durable des ressources naturelles, repenser les modes de production, de financement, de consommation. Cela implique une synergie entre financements privés et publics, une cohérence entre les politiques agricoles, de sécurité alimentaire et de réponse au changement climatique.

Publié le 13 décembre 2019

Références bibliographiques :

Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (ADEME). 2016. Sols et changement climatique. Consulté le 13 novembre 2019.

5ème rapport du GIEC sur les changements climatiques et leurs évolutions futures. Consulté le 11 octobre 2019.

Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO).  L’agriculture intelligente face au climat. Consulté le 11 octobre 2019.

Research program on climate change agriculture and food security. Climate Smart Agriculture guide. Consulté le 11 octobre 2019.

Pour citer cette définition ou partie de définition :
Maxime Vanalderweireldt, Rémi Richard, Anais Brignone, Magali Willaume. 2019. Agriculture intelligente face au climat : Définition. Dictionnaire d'Agroecologie, https://dicoagroecologie.fr/encyclopedie/agriculture-intelligente-face-au-climat/

Déposer et voir les commentaires

Laisser un commentaire

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.