Sécurité alimentaire

Niveau d'echelle :

Equivalents étrangers : food security (en); seguridad alimentaria (es); Ernährungssicherheit (de)

Définition :

La sécurité alimentaire est un concept défini par l’accès de tous les individus d’une population à une alimentation de qualité et en quantité suffisante pour satisfaire leurs besoins fondamentaux. Ce concept intègre les notions de droit, justice et risque alimentaires. Dans une conception agroécologique, il implique de construire des systèmes alimentaires durables et résilients.

En effet, les systèmes alimentaires doivent garantir le droit à l’alimentation, c’est-à-dire pour chaque individu l’accès à des aliments satisfaisant ses exigences physiologiques et ses choix socioculturels. Ils doivent aussi permettre une justice alimentaire, autrement dit une égalité d’accès aux ressources indépendamment des facteurs sociaux et spatiaux. Enfin, la sécurité alimentaire doit réduire les risques et peurs alimentaires par une meilleure traçabilité pour atteindre des objectifs de sureté sanitaire des aliments.

Avec une entrée agroécologique, les denrées alimentaires peuvent être issues d’un système de production, de transformation et de commercialisation privilégiant l’échelle locale, respectant les traditions culturelles. Ce système agroalimentaire participe au développement des territoires en soutenant les filières locales. Devant garantir une équitable répartition économique entre les acteurs, du producteur au consommateur, ce système alimentaire peut ainsi être viable économiquement. Ces acteurs mettent en œuvre des pratiques agroécologiques, adaptées aux potentialités productives des territoires. Cette agriculture écologiquement intensive minimise la consommation d’énergie fossile et maximise les services écosystémiques. De tels systèmes sont à l’image de l’agriculture développée à Cuba dans les années 1990, du fait du blocus des Etats-Unis et de la chute du bloc soviétique. Ce contexte particulier avait alors nécessité le retour à un système alimentaire insulaire basé sur les techniques agroécologiques permettant de satisfaire les besoins de base de la population.

De par ses dimensions sociales, économiques et environnementales, l’agroécologie peut ainsi être la clef d’une sécurité alimentaire durable pour les générations présentes comme futures.

Publié le 10 décembre 2019
Références bibliographiques :

Bergadaà M., Urien B. 2006. Le risque alimentaire perçu comme risque vital de consommation. Revue Française de Gestion, n°162, pp 127 – 144. https://doi.org/10.3166/rfg.162.127-144

De Shutter O. 2010. Rapport du rapporteur spécial sur le droit de l’alimentation. Assemblée Générale des Nations Unies, Seizième Session, Point 3 de l’ordre du jour. 23p.

Food and Agriculture Organisation (FAO). 1996. Déclaration de Rome sur la sécurité alimentaire mondiale. Sommet mondial de l’alimentation. 13-17 novembre 1996, Rome (ITA).

Hochedez C., Le Gall J. 2016. Justice alimentaire et agriculture. Justice spatiale – Spatial justice, n°9 Janvier 2016, 31p.

Lusson J.-M. 2012. Agroécologie et survie à Cuba. Transrural Initiatives. N°412 Janvier 2012. 32p.

Déposer et voir les commentaires

Laisser un commentaire

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.