Système alimentaire territorialisé

Niveau d'echelle :

Synonyme(s) : SAT

Equivalents étrangers : Territorialised food system (en)

Définition :

« Un système alimentaire est l’ensemble des agents, des services et des institutions en charge de la production, de la distribution, de l’accès, de la consommation et du stockage de la nourriture. » (Pillon, 2011).

Les systèmes alimentaires territorialisés (SAT) constituent une forme émergente alternative au système agro-alimentaire mondialisé. Ce dernier, structuré autour de très grandes firmes industrielles tant pour le commerce des intrants (semences…) que pour celui des aliments, souvent ultra transformés, présente des limites (paupérisation des agriculteurs, dégradation des ressources naturelles, sous-nutrition mais aussi augmentation de l’obésité..). A la différence, les SAT ont pour but de :

  • inventer/valoriser des modèles de production et de consommation plus respectueux de l’environnement et de la santé,
  • réduire le gaspillage tout au long de la chaîne alimentaire,
  • valoriser les produits locaux dans des filières de proximité,
  • permettre un meilleur partage de la valeur créée dans le territoire.

Les SAT visent la relocalisation de l’alimentation à l’échelle d’un territoire en prenant en compte les enjeux de son développement durable, s’inscrivant ainsi dans une démarche agroécologique. Ils englobent les organisations de production, de transformation, de distribution, de consommation et de gestion des déchets ainsi que leurs interrelations dans un territoire spécifique. Ils reposent sur le partenariat entre une multitude d’acteurs territoriaux, privés, publics et issus de la société civile. La valorisation des produits dans des filières le plus souvent courtes permet de structurer et de consolider ces dernières dans les territoires. Cette dynamique encourage l’installation de nouveaux agriculteurs et de réseaux innovants de petites et moyennes entreprises agroalimentaires. Enfin, les SAT poursuivent des objectifs d’amélioration de la santé publique et d’une plus grande justice alimentaire.

Nombre des SAT peuvent compter sur l’appui, notamment financier, de politiques publiques territoriales (villes, régions) supportées par un contexte national et européen favorable (Loi d’avenir du 13 octobre 2014 en France).

Publié le 07 février 2018
Références bibliographique :

Pillon A., 2011. « Le système alimentaire : un levier de développement durable pour les territoires sous influence urbaine » : Analyse comparative de stratégies alimentaires métropolitaines et des dynamiques à l’oeuvre sur l’agglomération lyonnaise. Mastère spécialisé ACTERRA, cursus GREF Action publique pour le développement durable des territoires et de l’agriculture

Ministère de l’Agriculture, de l’Alimentation – Alim’Agri. 2017 « Comment construire son projet alimentaire territorial ». 08/12/ 2017 .

Muchnik J., Requier-Desjardins D., Sautier D., Touzard J.M. 2007. « Les systèmes agroalimentaires localisés (SYAL) : introduction ». Economies et Sociétés (29) : p. 1465-1484.

H.Rouillé d’Orfeuil, J.-L. Rastoin, A. Chamay et al. Mars 2015. “SAT : 100 initiatives locales pour une alimentation responsable et durable”, Resolis. 56p.

 

Laisser un commentaire