Semences paysannes

Niveau d'echelle :
Définition :

Le terme de semences paysannes, relatif aux semences d’origine végétale renvoie à tout ou partie d’organe végétal (graine, tubercule, bouture…) qui est destiné à la reproduction. Les semences paysannes sont issues de populations végétales gérées par les agriculteurs, sélectionnées, triées et conservées avant d’être semées, d’où leur qualificatif “paysanne”. La sélection est l’effet conjoint de la sélection réalisée par l’agriculteur et la sélection naturelle qui survient dans ses champs. Les semences paysannes permettent donc la reproduction des variétés “paysannes” (ou variétés populations). Ces semences sont la rencontre entre l’entité biologique et le savoir paysan qui lui est associé : l’agriculteur sait ainsi comment les utiliser et ce qu’il peut en attendre. Elles ne sont pas nécessairement locales et peuvent être issues d’échanges entre agriculteurs plus ou moins éloignés géographiquement.

Les semences locales sont, en effet, rattachées à un périmètre biogéographique mais n’ont pas été nécessairement sélectionnées. Un amalgame est aussi souvent fait entre les semences paysannes et les semences de ferme. Or les semences de ferme sont simplement issues des variétés commerciales dont les graines sont récoltées pour réensemencer les champs l’année suivante.

L’agriculteur qui sélectionne des semences paysannes obtient une population hétérogène. Elle est composée d’individus ayant des caractères proches mais des patrimoines génétiques différents : cette particularité leur confère un pouvoir évolutif. Elle ne leur permet pas de remplir les critères de stabilité et d’homogénéité nécessaires pour figurer au Catalogue Officiel Européen des variétés commerciales.

Les semences paysannes contribuent au maintien voire à l’augmentation de la biodiversité cultivée. Elles sont le fruit d’une coévolution avec l’environnement et les pratiques culturales. Cette coévolution conduit à leur adaptation à des systèmes de culture à faible niveau d’intrants. Elles sont de ce fait une ressource importante pour le développement des systèmes agroécologiques. La reconnaissance des semences paysannes est portée dans la sphère publique par des mouvements sociaux défendant la souveraineté alimentaire et l’agriculture paysanne comme le Réseau des Semences Paysannes.

Publié le 24 avril 2018
Références bibliographique :

Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO). 2012. Le guide de production de semences de riz. Consulté le 15 février 2018.

Fédération des Conservatoires Botaniques Nationaux (FCBN). 2018. Végétal local & Vraies messicoles. Consulté le 15 février 2018.

Gestin Julien, Magnanon Sylvie, Lacroix Pascal. 2011. La question de l’indigénat des plantes de Basse-Normandie, Bretagne et Pays de la Loire. Conservatoire Botanique National de Bretagne.

Groupement National Interprofessionnel des Semences et plants (GNIS). 2018. Cas des semences de ferme. 2018. Consulté le 15 février 2018.

Kastler Guy, 2006. Les semences paysannes : situation actuelle, difficultés techniques, besoin d’un cadre juridique. Les Dossiers de l’environnement de l’INRA. Vol. 30. Consulté le 15 février 2018.

Mollier Pascale. 2014. Sélection classique ou participative, plusieurs stratégies pour les blés bios : Variétés populations : privilégier l’adaptabilité. Consulté le 15 février 2018.

Réseau Semences Paysannes. 2013. Réseau Semences Paysannes – Définition des Semences Paysannes. Consulté le 6 février 2018.

SOLAGRO. 2018. OSez l’Agro Écologie. Semences paysannes. Consulté le 15 février 2018.

Turner Michael, Feyt Henri. 2013. Les semences. Quae édition. ISBN 978-2-7592-1892-9.

Vergonjeanne Robin. 2011. Semences de ferme Connaissez-vous la réglementation ? Terre-net. Consulté le 6 février 2018.

Laisser un commentaire