Savoir-faire traditionnel

Niveau d'echelle :

Equivalents étrangers : traditional know-how (en)

Crédit photo : Graziella Pavia/Pantelleria Agronomist, 2010.
Définition :

Les savoir-faire en agriculture sont des compétences acquises par l’expérience ou l’apprentissage dans l’exercice du métier d’agriculteur. Faire référence à des savoir-faire traditionnels implique la préservation et la transmission de ces compétences d’une génération à l’autre. La transmission s’opère par l’observation, la pratique et la reproduction plus ou moins à l’identique d’autres agriculteurs. La pratique agricole de la taille de la vigne en gobelet dans la communauté de Pantelleria (Italie, Sicile) illustre la notion de savoir-faire traditionnels en agriculture. Les viticulteurs et les fermiers de Pantelleria partagent depuis des générations cette technique de taille, à travers des rituels et des fêtes qui regroupent l’ensemble des habitants. Ainsi, cette pratique contribue à l’identité culturelle de la communauté.

A la fin de la Seconde Guerre mondiale, l’agriculture s’est modernisée et les paysans sont devenus des agriculteurs modernes. Ces derniers se sont mis à baser leur savoir-faire sur l’idéologie du progrès technique et sur la science plutôt que sur des compétences héritées des générations précédentes, jugées anciennes et dépassées. Cela a marqué une rupture dans la transmission des savoir-faire traditionnels.

La réappropriation des savoir-faire traditionnels apparait comme une solution possible pour sortir de l’impasse dans laquelle a menée l’agriculture intensive. En agroécologie, les agriculteurs réactualisent et adaptent les savoir-faire traditionnels, en mobilisant en synergie, les savoirs locaux et acquis par expertise avec les savoirs scientifiques actuels. Par exemple, les paysans ont toujours sélectionné et produit leur propre semence jusqu’à ce que l’industrie semencière apparaisse. Aujourd’hui, les agriculteurs se réapproprient peu à peu la sélection variétale pour rendre les espèces à nouveau adaptables aux terroirs et aux pratiques paysannes. L’agroécologie s’enrichit des savoir-faire traditionnels pour concevoir de nouveaux systèmes de production afin de répondre à des problématiques locales.

Publié le 11 avril 2019
Références bibliographiques :

Centre National de Ressources textuelles et Lexicales (CNRTL). 2012. Savoir-faire. Consulté le 12 février 2019.

Deléage E. 2012. Les paysans dans la modernité. Revue française de socio-économie, 9, pp 117-131. doi.org/10.3917/rfse.009.0117.

Food and Agriculture Organisation of the United Nations (FAO). 2019. Culture et traditions alimentaires : en favorisant des régimes alimentaires sains, diversifés et adaptés au plan culturel, l’agroécologie contribue à la sécurité alimentaire et à la nutrition, tout en préservant la santé des écosystèmes. Plateforme des connaissances sur l’agroécologie. Consulté le 12 février 2019.

Meynard, J.M. 2017. L’agroécologie, un nouveau rapport aux savoirs et à l’innovation. OCL Journal, 24(3), D303. 9p. doi.org/10.1051/ocl/2017021.

Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture. 2014. La pratique agricole traditionnelle de la culture de la “vite ad alberello” (taille de la vigne en gobelet) de la communauté de Pantelleria. Consulté le 12 février 2019.

Organisation Mondiale de la Propriété Intellectuelle (OMPI), 2010. Savoirs traditionnels. Consulté le 12 février 2019.

Réseau Semences Paysannes. Consulté le 04 mars 2019.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.