Commentaires pour Autonomie dans les systèmes agricoles


3 Commentaires trouvés

  1. Erreur conceptuelle dans la définition.
    L’autonomie n’est pas une capacité d’indépendance comme il est affirmé dans votre définition. L’autonomie est bien une capacité à gérer ses dépendances. ce point est d’ailleurs exprimé dans la vidéo un plus avant dans les explications. Sinon, cela reviendrait à confondre autonomie et indépendance (ce qu’en tant que Corse, je ne saurais cautionner).
    Ainsi, être autonome ne signifie pas qu’on n’a plus aucune dépendance. Cela signifie qu’on a encore des dépendances mais qu’on peut les gérer sans se laisser s’imposer des choix qui mettraient en dépendance accrue alors qu’on ne le souhaite pas.
    Et renforcer l’autonomie devient alors une dynamique qui vise, non à supprimer toute dépendance, mais à accroître la capacité à les gérer. Par exemple, on peut stimuler des liens de proximité pour s’approvisionner en intrants, qui vont accroître une autonomie de zone (acheter des aliments protéiques à des voisins plutôt que sur le marché mondial) sans chercher à éliminer toute dépendance sur les intrants. Le même raisonnement peut se tenir sur les semences paysannes, ou sur la participation à un schéma de sélection d’une race locale.
    Si vous souhaitez ouvrir un débat sur ce thème, je suis disponible.

    • Bonjour François,
      Voici la réponse des auteurs de la définition à ton commentaire.
      Bien à toi
      Véronique

      Bonjour François,

      Nous te remercions pour ton commentaire critique très pertinent. Nous sommes largement d’accord avec ta remarque qui correspond au message que nous voulons faire passer pour cette définition.
      En ce sens, notre première phrase est effectivement doublement malheureuse.
      D’une part, le terme indépendance n’est pas bienvenu car effectivement, dans le champ politique les termes autonomie et indépendance ont des acceptions bien précises et différentes. Nous avions utilisé initialement non-dépendance qui était moins « polémique ».
      D’autre part, tu as raison de souligner qu’il faut mettre en avant la notion de capacité à gérer ses dépendances qui est beaucoup plus pertinente et qui correspond bien à tout ce qui est mis ensuite en avant dans le définition, notamment dès la deuxième phrase avec les marges de manœuvre et interactions d’un acteur avec son environnement.
      Aussi, nous proposons de modifier la première phrase comme suit : L’autonomie se définit comme la capacité d’un acteur et/ou d’un système à gérer ses dépendances par rapport à l’extérieur.
      Merci donc pour ton commentaire et à ta disposition pour continuer à échanger si tu le souhaites.
      Pierre Triboulet

    • Bonjour François,
      Merci pour ce commentaire que je transmets aux auteurs de la définition.
      Bien à toi
      véronique

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.