Agro-sylvo-pastoralisme

Niveau d'echelle :
Agro Sylvo2 Pâturage des zébus sous des acacias et des baobabs en brousse avec la production de céréales en été (millet, maïs). Village du Guedj N’Gor Diagne, Sénégal,
Définition :

L’agro-sylvo-pastoralisme est une activité de production qui associe pastoralisme (élevage extensif pratiqué sur des pâturages) et agriculture à un environnement forestier/arboricole. Cette activité combine donc étroitement ces trois modes d’occupation de sol, voire les articule sur un même espace.

L’agro-sylvo-pastoralisme est une activité de production qui associe par le pâturage des espaces de natures différentes : des espaces cultivés et des zones de parcours, boisées ou non boisées (landes, taillis, pelouses, forêts, etc.). L’agro-sylvo-pastoralisme peut, dans certains cas, être inclus dans la définition de l’agroforesterie. Dans ces systèmes, plusieurs strates végétales sont présentes : arborée, arbustive et herbacée. Cette diversité de milieux permet de tamponner les aléas climatiques (vent, précipitations…) en offrant une diversité de ressources fourragères ainsi qu’une protection au vent et aux précipitations tout en atténuant l’ensoleillement. Cette diversité est ainsi un atout majeur pour le pastoralisme.

Dans les économies occidentales, l’agro-sylvo-pastoralisme permet de valoriser des zones qui, autrement, seraient abandonnées par l’agriculture (couverts forestiers, zones de montagne, zones méditerranéennes arides…). Ce type de système agricole est très présent à travers le monde, notamment dans les milieux où les conditions pédoclimatiques sont rudes : relief (pente, accès), rareté en eau, fort ensoleillement, qualité du sol (profondeur, fertilité) …

L’agro-sylvo-pastoralisme a toujours été présent en France. Avec la modernisation de l’agriculture (mécanisation, agrochimie), ces systèmes ont été en net recul ; mais dans le contexte émergent de transition agroécologique, ils suscitent un intérêt nouveau. L’agro-sylvo-pastoralisme peut permettre de boucler les flux biogéochimiques dans des milieux cultivés et d’améliorer les performances des systèmes agricoles dans une perspective agroécologique.

L’agro-sylvo-pastoralisme constitue un levier pour la transition agroécologique et le dynamisme de territoires ruraux.

Publié le 12 mars 2018
Références bibliographique :

Centre Régional de la Propriété Forestière Languedoc-Roussillon (CRPF-LR). 2009 .Le sylvopastoralisme : concilier gestion forestière et conduite pastorale en forêt privée. 4p.

NOUGARÈDE, O. 1994. L’équilibre agrosylvopastoral, premier essai de reconciliation entre l’agriculture et la forêt. ENGREF, Ecole nationale du génie rural, des eaux et des forêts, Nancy (FRA). https://doi.org/10.4267/2042/26612.

RIAAM – Enjeux & objectifs. L’agro-sylvo-pastoralisme méditerranéen : un enjeu global et collectif. 2017. Les Rencontres Internationales des Acteurs de l’Agro-sylvo-pastoralisme Méditerranéen (RIAAM). 2017/10/17-20 Montpellier.

Richard Joffre; Bernard Hubert; Michel Meuret. 1991. Les systèmes agro-sylvo-pastoraux méditerranéens : Enjeux et réflexions pour une gestion raisonnée. Dossier MAB 10. UNESCO, Paris.

Laisser un commentaire