Agriculture paysanne

Niveau d'echelle :

Equivalents étrangers : peasant farming (en)

Crédit photo : Pierre Prakash, EU/ECHO, 2012, Flickr CC BY SA
Définition :

L’agriculture paysanne est un modèle de production agricole s’articulant autour de dix objectifs notamment axés vers la recherche d’autonomie dans le fonctionnement de l’exploitation. Elle tient compte du respect de l’environnement local (notamment des personnes partageant l’espace rural), et de l’économie des ressources rares comme le pétrole et l’eau. Cette agriculture vise la rémunération décente des producteurs de manière durable par la répartition des volumes de production. Elle tend à l’élaboration des produits de qualité, en toute transparence.

Les agriculteurs souhaitent donner du sens à leur métier avec un modèle basé sur un investissement humain plus conséquent, plutôt que sur l’augmentation de la mécanisation. Ils visent à limiter la taille des exploitations et à accéder à une indépendance financière pour favoriser la transmissibilité des structures.

Opposée au modèle agricole industriel des pays développés, l’agriculture paysanne est menée comme un projet politique dont les acteurs s’entendent dans le désir de développer un système agricole alternatif.

Pour réduire les intermédiaires, les voies d’approvisionnement sont réfléchies de manière à atteindre une autonomie au sein du territoire et les biens produits sont généralement vendus via des circuits courts. La notion de territorialisation de l’agriculture est donc essentielle.

Enfin, le maintien de la biodiversité au sein des fermes est notamment exprimé par le développement de la diversité dans les populations animales et végétales choisies (semences paysannes, maintien de races et espèces locales…).

Cette forme d’agriculture est engagée dans la réflexion globale à long terme d’un système préservant l’environnement, développant une solidarité entre les acteurs du monde rural et permettant la viabilité économique des productions. Comme l’agriculture durable, elle vise à répondre aux enjeux du développement durable et fait ainsi partie des différentes formes d’agricultures alternatives. La démarche mise en œuvre dans ce modèle de production s’oriente vers des actions agroécologiques impliquant des pratiques et savoir-faire traditionnels.

Publié le 02 avril 2019
Références bibliographiques :

Annuaire national des AMAP. Qu’est-ce qu’une AMAP ? Consulté le 22 février 2019.

Fédération Associative pour le Développement de l’Emploi Agricole et Rural (FAADEAR). La Charte de l’Agriculture Paysanne. Consulté le 22 février 2019.

Fédération Associative pour le Développement de l’Emploi Agricole et Rural (FAADEAR). 2012. Un projet de société : L’agriculture paysanne. FADEAR, Bagnolet. 4p.

Fédération Associative pour le Développement de l’Emploi Agricole et Rural (FAADEAR). Bienvenue dans l’agriculture paysanne ! Consulté le 22 février 2019.

Fondation pour la Nature et l’Homme (FNH). Agriculture Paysanne. Consulté le 22 février 2019.

Mollard A. [n.d]. Agriculture désintensifiée, agriculture paysanne ou agriculture soutenable ? Point de vue d’un économiste. Dossier de l’environnement de l’INRA, n°24, pp 17-21.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.